Cabinet Avocat en Espagne
pour un achat immobilier

conseil,demarche, annonce en Espagne

Cabinet Avocat Franco-Espagnol
Spécialisé Achat Immobilier
En Espagne

DEVIS GRATUIT AVOCAT



SUCCESSION EN ESPAGNE : Savoir et comprendre


Comment fonctionne un héritage en Espagne et combien d'impôts vous payez en héritant ?


Un héritage est le reflet des volontés d'une personne envers ses biens et ses actifs. Quand une personne décède et au delà de la tristesse supportée par ses proches, le processus d'héritage commence. Du patrimoine de la maison à l'argent, l'héritage du defunt distribuera tout ce que cette personne possédait .
L'héritage d'un défunt comprend à la fois sa succession et les dettes qu'il a accumulées dans sa vie et ceux qui ne sont pas réglées et en cours.


En général, l’acceptation ou le renoncement à une succession en Espagne se fait devant le notaire mais le déroulement à hériter peut être fastidieuse, longue et complexe. C'est pourquoi il est important d'être averti et de prendre attache avec un avocat en Espagne sur le fonctionnement du déroulement de l’héritage. Des processus à suivre et des droits de succession que vous paierez dans chacun des cas.
L’avocat espagnol intervient justement à ce moment là pour vous aider à constituer cette énumération pour faire valoir vos droits.



Héritage avec ou sans testament

Faire un testament est la meilleure alternative légitime de planifier un héritage. Le testament permet de nommer les héritiers et établit clairement l’énumération de la répartition des biens appartenant au patrimoine du défunt.
Mais que se passe-t-il quand il n'y a pas de testament ? Aux procédures de perception de l'héritage, il sera nécessaire d'ajouter une déclaration d'héritiers , qui consiste à répertorier les héritiers légaux tels qu'ils figurent dans le Code civil.
Il sera obligatoire de démontrer les degrés de parenté et que, en effet, on est l'héritier légitime. L’hériter accepte les biens et les droits, mais aussi les obligations, c’est-à-dire les dettes.


  • Les enfants , qui partageront également l'héritage.
  • Parents. Si le défunt n'a pas d'enfants, ce sont les parents qui recevront l'héritage
  • Le conjoint . Le couple hériterait dans l'un des derniers endroits s'il n'y a pas de volonté contraire. Dans tous les cas, le conjoint a droit à l'usufruit d'un tiers de l'héritage.
  • Frères et neveux . Ce sont ce que l'on appelle des collatéraux et qui sont répertoriés en dernier.

    • Les procédures successorales

      Avec un testament les héritiers sont identifiés et de nombreux conflits peuvent être évités en plus de la peine subit.
      Afin de constituteur l’héritage et entamer les procédures successorales en Espagne il vous faudra en premier lieu :


      • Obtenez le certificat de décès du défunt.
      • Demandez le certificat de testament et les contrats d'assurance.
      • Vérifiez s'il y a un testament et demandez au notaire une copie autorisée.
      • Faites l'inventaire des actifs et des dettes.
      • Liquidation et adjudication de l'héritage.
      • Paiement des droits de succession? Vous avez six mois pour payer les droits de succession.

      Combien d'impôts payez-vous sur un héritage en Espagne

      Le montant spécifique de l'impôt sur les successions dépendra de votre communauté autonome Le montant à payer pour ces taxes est étroitement lié à la façon dont le livret de partage qui recueille les primes est rédigé et qui sont les héritiers. Vous devez étudier au cas par cas pour voir s'il est possible - toujours dans le respect de la loi - de payer moins d'impôts ou de différer le paiement ultérieurement.
      La part fiscale de la taxe varie de 7,65% à 34% selon le montant hérité
      Bien que certaines communautés autonomes aient leur propre législation, il existe une règle générale concernant la taxe sur les dons. Celui-ci varie entre 7,65% pour les montants inférieurs à 8 000 € et 34% pour les montants supérieurs à 200 000 €.


      Comment faire si vous êtes en France et que vous ne pouvez pas vous déplacer en Espagne pour faire les procédures de succession ?

      Pour payer les taxes, il n'est pas nécessaire de venir en Espagne, car le règlement des taxes peut être effectuée par quelqu'un d'autre en votre nom. Pour les autres procédures, il vous sera nécessaire (ou votre avocat) de vous rendre dans un consulat espagnol à l'étranger ou chez un notaire espagnol.

      Autres articles à lire sur les successions en Espagne : SUCCESSION EN ESPAGNE POUR LES NON-RESIDENT


Notre Cabinet d'avocats indépendant intervient sur toute l'Espagne pour l'achat d'un bien immobilier en Espagne ou une succession en Espagne: Nous sommes aussi sur Girone, Rosas, Figueras, Barcelone, Valencia, Alicante, Madrid, Seville, Malaga, Denia, Salou, Sitges, Cadix ... Nos avocats parlent aussi français.

cabinet avocat espagnol Alicante en espagne

En savoir plus sur les autres démarches à faire quand on achète un appartement ou une maison en Espagne:


Découvrez les biens à vendre en Espagne



A

ACHAT IMMOBILIER EN ESPAGNE

Notre expertise à votre service: Avocat, Notaire, Formalités, nie ...

  • avocat immobilier Espagne
    Avocat Immobilier
  • formalités en Espagne
    Achat Immobilier Espagne
  • Accompagnement en Espagne
    Accompagnement
  • formlaites NIE espagne
    Formalités