Acheter en Espagne
Lorsque l’on achète un bien immobilier en Espagne on doit faire appel aux services d’un cabinet d’avocat en Espagne. En effet, le notaire espagnol ne procédant pas aux mêmes investigations qu’en France c’est l’avocat en Espagne qui se chargera de vérifier la conformité du bien immobilier.

Avocat Espagnol en Espagne parlant français

Une fois trouvé le bien immobilier et que vous souhaitez concrétiser l’achat, vous devez prendre attache avec un avocat en Espagne pour vous aider dans les formalités et les démarches à faire et il vous accompagnera jusqu’à la signature chez le notaire.

En effet, le notaire en Espagne n’a pas les mêmes compétences que votre notaire en France et c’est l’avocat en Espagne qui devra vérifier votre acquisition.

C’est l’avocat espagnol qui procédera aux différentes vérifications, à la rédaction des contrats, des clauses à insérer et des conditions suspensives s’il devait avoir lieu.

De plus, il faudra vérifier différents éléments concernant le bien immobilier et accomplir des vérifications sur l’appartement ou la maison comme l’hypothèque, la viabilité du bien, le cadastre, l’urbanisme, les charges etc. ce que le notaire espagnol ne prend pas en charge.

Aussi, si vous demandez un prêt bancaire, la banque aura besoin du compromis de vente rédigé dans les 2 langues (français et espagnol) par une personne assermentée. L’avocat en Espagne se charge de cette formalité notamment.

De plus, il vous faudra posséder votre NIE Espagne et ouvrir un compte bancaire espagnol pour procéder à l’achat immobilier de l’appartement ou de la maison que vous souhaitez acquérir et là encore l’avocat immobilier en Espagne s’en occupera au sein de sa mission.

Vous pouvez contacter gracieusement un des avocats de immobilier en Espagne pour demander un devis. Tous nos avocats espagnols parlent couramment le français et ils vous indiqueront la marche à suivre selon votre projet immobilier.

EN QUOI CONSISTE LE TRAVAIL DE L'AVOCAT LORS D'UN ACHAT IMMOBILIER EN ESPAGNE ?

Pour acheter en Espagne il faudra obtenir votre nie (numéro identification fiscal) obligatoire.

Ouverture d’un compte bancaire en Espagne. Vous en aurez pour transférer les fonds pour l’acte d’achat devant notaire. En effet très peu de notaire en Espagne reçoivent les fonds. De plus, le compte bancaire vous servira à payer vos charges (syndic, électricité, assurance etc.).

 

Pour réserver le bien immobilier les agences immobilières demandent de signer un contrat de réserve (contrato de reserva) selon une certaine somme (de 1000€ à 3 000€). L’avocat intervient dès ce moment. Ne signez rien et ne transférer pas d’argent sans que votre avocat vous donne le feu vert.

Il est primordiale que l’avocat le révise et le rédige. En effet c’est le compromis de vente qui fera foi en cas de problème. Même si vous maîtrisez la langue espagnole la subtilité du droit espagnol est à prendre en grande considération en terme d’interprétation.

C’est l’avocat espagnol qui effectue les vérifications d’usages que votre notaire en France effectue. Cadastre, urbanisme, syndic…

 

 

C’est votre avocat qui préparera votre acte d’achat pour la signature devant notaire.